Connais-tu bien ton club ?

Un ancien joueur de CFA 2 promu directeur sportif à Bagatelle

Namfio Serge

Petit à petit le FC Bagatelle construit son nid. Promu cette saison en Départemental 4, le club monte en puissance et se donne les moyens de ses ambitions en désignant Serge Namfio comme directeur sportif. Arrivé cet été en provenance de la Juventus Papus, l’homme de 42 ans prend du galon car, outre son statut de coach, il aura la main sur tout le secteur sportif du club. Ancien joueur de Luzenac, de Toulouse Fontaines ou du Mirail notamment, il apportera ainsi toute son expérience à un club qui souhaite mettre le processus en marche.

Source : FootPy

Toulouse. Futsal : 160 jeunes au tournoi de Bagatelle

Fort de 500 licenciés, le Football club de Bagatelle joue désormais dans la cour des grands. 160 jeunes des catégories U11 et U13 ont participé, ce week-end, au premier tournoi de futsal du club toulousain. Vingt équipes ont répondu présentes des quartiers voisins de La Faourette, Papus, Saint-Simon et Borderouge alors que d’autres ont fait le déplacement de Catanet-Tolosan, Muret, Pibrac ou encore l’Union, sans oublier la participation de deux équipes du TFC.

“Ce tournoi est le premier d’une série que l’on espère longue au sein de notre club qui prend de l’ampleur grâce, notamment, à un partenariat avec le TFC qui recrute chez nous et qui est venu avec deux équipes”, explique Elvis Dessaint, éducateur des U12. “Quarante bénévoles et des arbitres professionnels nous permettent une organisation efficace. Actuellement, notre terrain est en travaux afin de l’équiper en pelouse synthétique mais ensuite nous avons en projet d’organiser un grand tournoi de U 13 en fin d’année. En mars 2020, nous allons aussi faire le premier tournoi de U 12 et U 14 au Bonito play soccer”.

Autant de projets portés par l’enthousiasme d’un club présidé par Mohamed Hamami et reconnu aussi à l’international.

Le FC Bagatelle participera en janvier prochain au tournoi de Lloret del mar, près de Barcelone, aux côtés d’autres équipes européennes.

Source : La Dépêche

Toulouse. Le TFC fait rêver les jeunes du quartier Bagatelle

«Vas-y, mate-là, c’est lui !» «Mais non, t’es fou, ils viendront pas…» Quelle ferveur, hier après-midi, sur les installations de l’US Bagatelle (USB), où les jeunes avaient rendez-vous avec leurs idoles du Toulouse Football-Club (TFC). «C’est un instant hyper-important pour la vie du club, ça crée l’événement», reconnaît Mohamed Hamami, président de l’US Bagatelle.

À bord de leurs véhicules personnels, qui n’ont pas manqué eux aussi de susciter l’admiration, Ali Ahamada, Tongo Doumbia et Adrien Regattin ont débarqué dans le petit club de quartier, l’un de ceux normalement ciblés par la politique sportive de la Ville, en tous cas par la politique citoyenne du TFC chère à Olivier Sadran et Jean-François Soucasse, les président et directeur du TFC. «C’est bien que des joueurs très sollicités comme en ce moment se rendent disponibles pour les jeunes, surtout dans les clubs catalogués quartiers», ajoute Samir Hajije, maire de quartier.

Sur le terrain, où ils reçurent aussi la visite de Christophe Borgel, député, et de Jean-Louis Llorca, conseiller départemental, le trio Ahamada-Doumbia-Regattin aura échanger quelques ballons avec les jeunes de l’USB, dont certains déjà prometteurs selon les professionnels. Puis, ce fut une sympathique séance d’autographes et d’échanges à l’intérieur du club-house, en compagnie des parents et éducateurs. Où les joueurs du TFC confièrent au passage qu’ils n’attendraient pas le 23 mai et la réception de Nice pour valider leur maintien en Ligue 1. «Dès ce week-end à Guingamp, on va jouer la gagne à fond et on y croit», assure l’excellent Regattin.


Ben yedder : à la prochaine ?

Beaucoup en rêvaient. Alors, les déçus ont été nombreux, hier, lorsque le quatuor téféciste censé débarquer à l’US Bagatelle ne se présenta qu’à… 3, Wissam Ben Yedder ayant fait faux bond aux dirigeants, lesquels avaient pourtant tout fait pour «l’avoir» lui aussi. Le «chouchou» des jeunes supporters du TFC aime pourtant les quartiers et la politique sportive et citoyenne qui y est menée.

Source : La Dépêche